Posted in 2002 - 2007

GAYLIB CONDAMNE L’INVESTITURE ACCORDEE A CHRISTIAN VANNESTE

La Commission Nationale d’Investiture de l’UMP a accordé son investiture à Christian Vanneste pour les prochaines municipales à Tourcoing.

GayLib, mouvement associé à l’UMP, rappelle que ce candidat est le premier de nos concitoyens à avoir été condamné en appel pour injures homophobes en vertu d’une loi votée par notre majorité. Depuis cette date, il n’a jamais estimé utile de présenter des excuses à toutes celles et ceux qu’il a pu blesser.

GayLib déplore l’hypocrisie qui consiste à la fois à dénoncer l’homophobie et à exprimer « pleine confiance et entière solidarité » à un homophobe condamné par la justice.

Nous le regrettons et considérons que cette investiture contrevient aux valeurs de respect et d’égalité portées par notre famille politique et par le Président de la République.

Posted in 2002 - 2007

GAYLIB REÇU PAR RAMA YADE SOUHAITE QUE LA FRANCE DEFENDE LES DROITS HUMAINS LGBT DANS LE MONDE

Vendredi dernier, GayLib a été reçu par Rama YADE -Secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères et européennes, chargée des Affaires étrangères et des Droits de l’Homme- pour une réunion de travail positive et franche.

GayLib souhaite voir la France, Patrie des Droits de l’Homme, contribuer activement, sur la scène internationale, au progrès des droits humains appliqués aux questions d’orientation sexuelle et d’identité de genre. Pour GayLib, la politique étrangère de la France doit intégrer le souci constant d’affirmer, particulièrement aux 85 pays qui pénalisent encore l’homosexualité, que les discriminations à l’encontre des personnes LGBT sont contraires aux normes internationales des Droits de l’Homme et ne sont ni acceptables ni respectueuses de la dignité humaine.

Plusieurs pistes d’actions ont été évoquées par GayLib :
1. Le soutien exprimé par la France aux organisations luttant contre l’homophobie et les atteintes aux droits des personnes LGBT dans le monde,
2. La condamnation, dans le cadre des travaux de l’ONU, des violations de droits humains LGBT ;
3. L’affirmation, lors de rencontres internationales, des valeurs « gay friendly » auxquelles la France est attachée, comme l’a initié le Président de la République, Nicolas SARKOZY auprès de son homologue russe lors du dernier G8, à propos de la Gay Pride de Moscou,
4. La reconnaissance, par la France, de la journée mondiale de lutte contre l’homophobie, le 17 mai ;
5. Une initiative de la prochaine Présidence française de l’Union Européenne en faveur des personnes LGBT…

En réponse, après avoir souligné la légitimité de nos préoccupations ainsi que son adhésion personnelle, la Secrétaire d’Etat a assuré GayLib de sa détermination à agir sur ces questions en cohérence avec l’agenda international de la France. S’agissant plus particulièrement de la reconnaissance de la journée mondiale contre l’homophobie Rama Yade a assuré GayLib de son soutien à une reconnaissance.

Enfin, la Secrétaire d’Etat s’est engagée à examiner, avec les autres membres du gouvernement en charge du dossier, l’opportunité d’une initiative relative à la non-discrimination sur la base de l’orientation sexuelle pendant la Présidence française de l’Union Européenne.

Posted in 2002 - 2007

ÇA BOUGE AUSSI AUX ETATS-UNIS

Mercredi dernier, la Chambre des Représentants américaine a voté une loi intégrant la protection des gays, des lesbiennes et des bisexuel(le)s contre les discriminations sur leurs lieux de travail et à l’embauche, l’ Employment Nondiscrimination Act. Ce texte représente, la plus grande avancée en la matière depuis le Disabilities Act de 1990 et intègre la notion d’orientation sexuelle dans le dispositif anti-discrimination sur le lieu de travail et à l’embauche.

Le texte doit désormais être présenté au Sénat par le démocrate Edward M. Kennedy (Massachusetts) et la républicaine Susan Collins (Maine).
GayLib accueille avec intérêt cette avancée aux Etats-Unis et note qu’un nombre significatif de républicains a voté en faveur de ce texte de loi, soulignant le fait que la question des droits des homosexuel(le)s relève de moins en moins d’une logique partisane.

Afin de s’assurer du vote de ce texte, la démocrate Nancy Pelosi, présidente de la Chambre des représentants, a décidé de faire retirer les passages faisant référence à la protection des personnes trans. Bien que GayLib soutienne activement les attentes des personnes trans, nous comprenons le pragmatisme de Nancy Pelosi. L’intérêt des LGBT, dans leur ensemble, est d’avancer pas à pas vers l’égalité. « L’Histoire nous apprend qu’il n’est jamais facile de faire progresser les droits civiques » il faut souvent procéder « par petites étapes difficiles » a-t-elle précisé.

Dans le même esprit, GayLib espère, en France, que la gauche aura à cœur de faire avancer les droits des LGBT en votant pour l’Union et le statut du beau-parent suggérés par GayLib et proposés aux Français par Nicolas Sarkozy.

Enfin, GayLib affirme son soutien aux Log Cabin Republicans, mouvement de républicains qui œuvrent pour l’avancée des droits des LGBT aux Etats-Unis. C’est notamment grâce à leur travail d’information auprès d’élus et des membres du parti républicain que le parti s’ouvre de plus en plus aux revendications légitimes des LGBT aux Etats-Unis. GayLib et les Log Cabin Republicans entretiennent des relations de travail régulières afin de faire avancer notre cause de part et d’autre de l’Atlantique.

Posted in 2002 - 2007

GESTATION POUR AUTRUI : L’INTERET SUPERIEUR DE L’ENFANT ENFIN RECONNU

La Cour d’Appel de Paris a reconnu comme « parents » un couple qui avait eu recours à une mère porteuse américaine pour donner naissance à des jumelles, mettant fin à six ans d’ennuis judiciaires. Dans son arrêt, elle assure que « la non-transcription des actes de naissance aurait des conséquences contraires à l’intérêt supérieur des enfants ». Ce jugement permettra, de fait, aux parents de détenir l’autorité parentale dont ils étaient privés jusqu’alors.

Même si la Cour de Cassation peut encore casser ce jugement, considérant, comme c’est le cas jusqu’à présent qu’il s’agit d’un détournement de l’adoption, il est le signe, que le recours à ce qu’on appelle communément une «mère porteuse» n’est plus considéré comme un tabou.

GayLib souhaite que la révision des lois bioéthiques en 2009 soit l’occasion, pour les parlementaires, d’aborder sereinement et lucidement ces questions et de déboucher sur des dispositions concrètes. Elles devront répondre aux besoins des couples hétérosexuels comme homosexuels, qui vivent dans la détresse de ne pouvoir fonder une famille.

La situation actuelle conduit de plus en plus de couples à se rendre à l’étranger pour construire leur famille et multiplier ainsi les cas d’enfants en situation de fragilité juridique. Ignorer cette réalité, c’est également laisser des pays étrangers décider des protocoles régissant la GPA et laisser perdurer une discrimination sociale significative compte tenu des coûts engendrés.

Posted in 2002 - 2007

UN RESPONSABLE RELIGIEUX HOMOPHOBE RECU CETTE SEMAINE EN GRANDE POMPE DANS NOTRE PAYS

Invité dans notre pays par la Conférence des évêques de France, Alexis II – Patriarche orthodoxe de Moscou et de toutes les Russies – a prononcé devant le Conseil de l’Europe des propos haineux et méprisants à l’égard des gays et des lesbiennes les qualifiant notamment de malades. Cet homme a été reçu le lendemain à l’Elysée.

Confronté de façon récurrente à des prises de position hostiles de certaines autorités religieuses, GayLib souhaite rappeler que :

• Dans une société de liberté d’expression, il est normal que puisse exister un débat contradictoire sur les conséquences politiques et sociales de l’homosexualité. Cependant, ce débat doit se faire dans le respect des individus concernés.
• Il n’est pas admissible que, sous couvert de références à des textes religieux, qui n’engagent que ceux qui y croient, puissent être insultés et méprisés plusieurs millions de personnes en raison d’une identité sexuelle qu’ils n’ont pas choisis.
• Dans le monde et sous des prétextes religieux, une douzaine de pays condamnent les homosexuels à la pendaison, à la lapidation ou encore à la décapitation.
• Par ailleurs, en France, les propos prononcés par le Patriarche orthodoxe pourraient relever de la loi du 30 décembre 2004 relative à la création de la Halde et à la pénalisation des injures homophobes et sexistes, loi votée par notre majorité.

GayLib demande que :

• Ne puissent être tolérés, en France, les propos insultants, contraires à la dignité humaine, à nos valeurs et à nos lois, même lorsqu’ils émanent de responsables religieux.
• Que notre politique internationale des Droits de l’Homme puisse intégrer la lutte contre l’oppression homophobe à l’égard des trop nombreux pays où elle existe. Le Président de la République a montré l’exemple en juin dernier lorsqu’il a fait part de désapprobation à Vladimir Poutine s’agissant des conditions désastreuses dans lesquelles s’est déroulée la dernière Gay Pride à Moscou.
• Un dialogue puisse s’établir entre les principaux responsables religieux de France et les organisations LGBT.

Inspirés par les évolutions intéressantes qui existent désormais dans l’Eglise Anglicane ou dans l’Eglise Luthérienne, et parce que nous savons l’essentiel du clergé composé de femmes et d’hommes de bonne volonté respectueux de chacun, nous souhaitons entamer ce dialogue afin que les préjugés des uns et des autres puissent s’estomper.

Posted in 2002 - 2007

GAYLIB A MATIGNON POUR FAIRE AVANCER L’UNION ET LE STATUT DU BEAU-PARENT

En fin de semaine dernière, l’équipe de GayLib a fait le point avec le cabinet du Premier ministre sur deux projets clefs présentés par Nicolas SARKOZY aux Français durant la campagne : le contrat d’Union et le statut du beau-parent.

Nous avons souligné combien il est important que ces deux projets de lois puissent être inscrits rapidement à l’ordre du jour du Parlement.

Nous avons également réaffirmé la nécessité :

• D’ouvrir l’Union à tous les couples, quelle que soit leur orientation sexuelle. Nous ne voulons pas d’un dispositif qui ne concernerait que les lesbiennes et les gays.

• D’avoir une conception large et efficace du statut du beau-parent. Celui-ci doit, selon nous, concerner les responsabilités du beau-parent à l’égard de l’enfant, via une modification des dispositions actuelles en matière de délégation et partage de l’autorité parentale, mais aussi l’amélioration de l’environnement fiscal et juridique des successions entre le beau-parent et l’enfant. Enfin, ce statut du beau-parent doit également comporter un volet juridique sur le maintien de la relation affective entre le beau-parent et l’enfant si le couple venait à se séparer. Bien entendu, ce statut du beau-parent doit pouvoir être proposé aux familles recomposées comme aux familles homoparentales.

Le cabinet du Premier ministre estime que les travaux préparatoires à ces projets de loi sont désormais en mesure de démarrer. GayLib y sera étroitement associé.

Posted in 2002 - 2007

« PAQUET FISCAL » : UNE REPUBLIQUE PLUS JUSTE ET PLUS RESPECTUEUSE DES DROITS LGBT EST EN MARCHE

Quelques jours seulement après la Gay Pride parisienne (marche des fiertés lesbiennes gaies bi et trans) le projet de loi en faveur du travail, de l’emploi et du pouvoir d’achat adopté vendredi par l’Assemblée Nationale prend largement en compte la situation des partenaires pacsés en matière de droits de succession et de donation.
Jusqu’à présent, les relations entre partenaires pacsés étaient déconsidérées par un traitement non seulement inférieur à celui des époux mais aussi inférieur à celui des frères et sœurs. Avec le nouveau texte, les partenaires pacsés bénéficieront, s’ils le souhaitent, d’un traitement identique à celui des époux.

Il y a là une véritable reconnaissance de droits successoraux aux partenaires pacsés et donc de leur place dans la société.

S’agissant du premier projet de loi du nouveau gouvernement qui intègre, dès sa conception, toute la diversité de la société française, GAYLIB (1) y voit le signe encourageant d’une République plus juste et plus respectueuse des droits LGBT. Notre mouvement y voit également la prise en compte de nos propositions, déjà exprimées et reprises pour partie lors de l’examen de la loi portant réforme des successions et des libéralités votée en juin 2006.

Avec ce nouveau texte, la marche vers l’égalité des droits vient incontestablement de franchir une nouvelle étape.

Pour poursuivre cette marche, GAYLIB appelle nos concitoyens LGBT et plus largement, tous ceux qui aspirent à une société plus juste et plus respectueuse de chacun, à nous rejoindre dans la perspective de la réalisation prochaine des projets présidentiels de l’Union et de la création d’un statut du beau-parent mais aussi pour faire avancer les autres problématiques LGBT.

Posted in 2002 - 2007

COMPTEZ SUR NOUS!

GayLib, l’UMP et la CDU-LSU Allemande

participeront le samedi 30 juin à la Marche des Fiertés LGBT
pour plus d’égalité en France et en Europe.

Cette année encore l’UMP et GayLib seront heureux de participer à la Gay Pride parisienne (marche des fiertés LGBT).

Après ces mois de campagnes électorales couronnés de succès, notre participation aura une saveur particulière. L’an passé nous étions « LIBRES ! » Libres de défendre les valeurs de notre famille politique et libres de travailler à une plus grande égalité en droits et en devoirs pour les personnes LGBT dans le programme législatif de l’UMP ainsi que dans le projet présidentiel de Nicolas Sarkozy auquel GayLib a été associé.

Cette année, notre mot d’ordre sera « COMPTEZ SUR NOUS ! ». Comptez sur nous pour accompagner la mise en œuvre rapide d’une Union pour tous et équivalente en droits et en devoirs au mariage, ainsi que d‘un statut du beau-parent. Comptez également sur nous pour agir afin de mettre un terme aux injustices devant la maladie, pour poursuivre la lutte contre l’homophobie, notamment dès l’école, et en faire l’un des objectifs de notre politique étrangère.

Par ailleurs cette année aura également une saveur européenne. GayLib recevra avec plaisir une délégation de la LSU, notre mouvement jumeau au sein de la CDU allemande. A l‘image de l’amitié entre notre Président de la République et la Chancelière allemande, c’est l’amitié franco-allemande qui sera célébrée sur notre char. Nous avons en effet pour ambition de bâtir, avec des mouvements similaires au nôtre, une action globale des personnes LGBT, de leurs familles et de leurs amis partout en Europe.

D’autres mouvements associés à l’UMP et/ou proches de Nicolas Sarkozy ont tenu à nous rejoindre cette année encore : les Jeunes Populaires (Jeunes de l’UMP), Handi Pop’, la Diagonale (Sarkozystes de gauche), mais également les Jeunes actifs (30-45 ans au sein de l’UMP). Ce sont bien tous les défenseurs des libertés et du respect dû à chacun, au sein de notre famille politique, qui sont réunis dans toutes leurs diversités sur le char de GayLib samedi prochain un peu à l’image de la diversité du gouvernement voulu par Nicolas Sarkozy.

Enfin, nous comptons sur vous pour nous retrouver auprès de notre char qui sera, avant le départ fixé à

13h30, en position n°63
au niveau du restaurant « Mai Do » 
23, bd du Montparnasse

afin de parler ensemble de nos projets, de notre action au sein de l’UMP et auprès du gouvernement.

Devenu en 5 ans l’une des principales structures LGBT et gay-friendly de France, écoutée et crédible au sein de notre famille politique, vous pouvez :Compter sur nous !

Posted in 2002 - 2007

DEVANT LES CADRES DE L’UMP, LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE REAFFIRME SON ATTACHEMENT AU CONTRAT D’UNION

Lors de la réunion des cadres de l’UMP, le 18 juillet dernier au Carrousel du Louvre et dans le cadre d’un discours particulièrement volontariste mais aussi pédagogique sur « l’ouverture », Nicolas Sarkozy est revenu longuement sur la façon dont il avait appréhendé les sujets liés à l’homosexualité durant la campagne.

Le Président de la République a notamment estimé que puisque le sujet est évoqué et régulièrement vécu dans les familles, il était naturel qu’un grand parti comme le nôtre s’en saisisse et puisse faire des propositions.

A cette occasion, il a rappelé l’attachement qu’il porte au contrat d’Union dont il s’est plu à souligner qu’il s’accompagnera d’une cérémonie en mairie.

GayLib se félicite pleinement des propos du Chef de l’Etat et du fait qu’il ait rappelé à l’ensemble des cadres de l’UMP combien l’Union est un engagement important de sa campagne. GayLib est heureux d’avoir pu contribuer à cet engagement et profite de cette occasion pour rappeler qu’il souhaite que l’Union puisse être ouverte à tous les couples homos ou hétéros.

Posted in 2002 - 2007

COMPTEZ SUR NOUS !

GayLib est fier et heureux de la victoire électorale de notre famille politique. Pour la première fois depuis 25 ans, une majorité parvient à se succéder à elle-même. C’est un évènement inédit qui souligne la force du projet du Président de la République.

Comptez donc sur GayLib pour en rappeler le contenu, notamment l’Union et le statut du beau-parent jusqu’à leur concrétisation législative.

Comptez également sur GayLib pour apporter, à nos députés ainsi qu’au gouvernement, tous les éléments qui leurs seront nécessaires pour avancer sur les questions LGBT.

Comptez enfin sur GayLib pour ponctuer, avec exigence, cette nouvelle législature de propositions innovantes.

Bravo à nos députés avec lesquels nous sommes impatients de poursuivre notre travail. Afin de coller au plus près de la réalité de la société, il est indispensable de prendre en compte sa diversité pour l’ensemble des scrutins ainsi que dans le processus d’élaboration des grands textes de loi. GayLib est l’un des moyens d’y parvenir pour notre famille politique.

Enfin, s’agissant de l’élection de Christian Vanneste et puisque l’UMP ne l’a pas investi, GayLib demande à ce que ce député – condamné en appel par la justice pour injures homophobes- ne puisse pas être intégré au sein du futur groupe parlementaire UMP.