Posted in 2002 - 2007

NICOLAS SARKOZY ET LE GOUVERNEMENT DANS L’ACTION POUR LES PERSONNES LGBT

La politique étrangère et la fiscalité sont les premières actions du Président de la République et du gouvernement en direction des gays et des lesbiennes.

Alors que cela n’avait encore jamais été fait à ce niveau, Nicolas SARKOZY s’est entretenu directement, en marge du G8, avec le Président de la Fédération de Russie pour évoquer notamment les droits des homosexuels dans ce pays. Les conditions indignes et humiliantes dans lesquelles s’est déroulée la dernière Gay Pride moscovite rendaient indispensable cette conversation. Grâce au Président de la République, la voix de la France, pour la défense des homosexuels dans le monde, est désormais claire et volontariste. GayLib s’en félicite.

Par ailleurs, le projet de loi portant sur le travail, l’emploi et le pouvoir d’achat prévoit –dans sa rédaction actuelle- la suppression des droits de succession « au profit du conjoint survivant et du partenaire lié au défunt par un Pacs ». GayLib souligne sa pleine satisfaction et soutient fortement cette disposition essentielle, qu’il avait souhaitée pour les partenaires d’un Pacs, et y voit une volonté du Président de la République et du gouvernement d’avancer rapidement sur les questions LGBT. Cette mesure place le projet d’UNION, auquel GayLib est très attaché, sous les meilleurs augures.

Gaylib voit dans ces actions concrètes du Président de la République et du Gouvernement le signe d’une société en marche, plus juste et plus respectueuse de l’identité de chacun.

Posted in 2002 - 2007

GAYLIB A LA RENCONTRE DES ELECTEURS DE CHRISTIAN VANNESTE

Tourquennois, Lillois, Dunkerquois ou même Franciliens, les militants de GayLib se sont invités samedi dernier dans la circonscription de C. Vanneste.

Il était essentiel, pour nous, de souligner ce que sont les valeurs de l’UMP aux électeurs de cette circonscription et de leur rappeler que C. Vanneste :

• A été condamné en appel pour injures homophobes *.
• A été publiquement désavoué par Nicolas Sarkozy qui a indiqué le 30 janvier dernier : « Il ne sera pas réinvesti aux législatives. Je condamne fermement ce qu’il a dit. Je ne veux ni de près, ni de loin, être associé à des propos homophobes ».

C’est à Halluin (Nord), où Nicolas Sarkozy avait refusé de rencontrer cet homme, que nous avons choisi de rencontrer ses électeurs. En présence de la presse régionale, nous avons été très sensibles à l’accueil chaleureux qui nous a été fait par de nombreuses personnes proches de notre famille politique. Beaucoup d’entre elles nous ont indiqué avoir voté pour Nicolas Sarkozy lors de l’élection présidentielle et être embarrassées ou hostiles à la candidature de C. Vanneste. A toutes ces personnes, et puisque l’UMP n’a pas investi C. Vanneste, nous leur avons proposé de ne pas apporter leurs suffrages à Christian Vanneste.

Pendant et après les législatives, GayLib se réserve la possibilité d’organiser ce type de rencontre dans la 10e circonscription du Nord autant de fois que nécessaire afin d’y porter son message de respect dû à chacun.

Par ailleurs, GayLib participe pleinement à la campagne des législatives aux côtés des candidats investis par L’UMP. Ainsi, samedi lors de la Gay Pride de Nancy, GayLib Lorraine a diffusé un tract appelant à voter pour les candidats UMP des circonscriptions de l’agglomération nancéenne qui ont tous pris l’engagement de soutenir le contrat d’Union proposé par Nicolas Sarkozy et par GayLib. GayLib était également publiquement présent samedi aux côtés des candidats UMP des deux circonscriptions de Saint-Etienne.

* : Le 25 janvier 2007, la Cour d’Appel de Douai a estimé dans son jugement que « les propos (de C. Vanneste) sont contraires à la dignité des personnes qu’ils visent en considérant que l’homosexualité est une menace pour la survie de l’humanité, même s’il se place du point de vue philosophique, et sont de nature à inciter à la haine, à la violence ou à la discrimination ».

Posted in 2002 - 2007

Lettre de Jean-François Legaret

Jean-François Legaretest candidat UMP aux élections législatives de 2007 dans la 1ere circonscription de Paris.

« PRENDRE EN COMPTE LA DIVERSITE»

Une des particularités de la 1ère circonscription est sa diversité ; composée de quatre arrondissements formant une mosaïque, j’ai tenu et tiendrai compte de cette richesse.

Mon action politique est tournée vers le respect de la différence, tant que celle-ci n’interfère pas avec nos droits et devoirs républicains.

C’est une des valeurs que défend l’UMP dans son projet législatif et maintes fois renforcée par Nicolas Sarkozy.

Ainsi je souhaite, par exemple, soutenir si je suis parlementaire le contrat d’« UNION » proposé par Nicolas Sarkozy dans son programme de campagne visant à l’égalité des droits et des devoirs (patrimoniaux, successoraux, fiscaux et sociaux, hors filiation) pour les couples de même sexe (contrat également ouvert au couple de sexes différents) avec une cérémonie en Mairie.

Je suis convaincu que le devoir d’un politique est de tenir compte de la réalité de la société et d’être capable de se projeter dans une vision politique visant à faire de nos différences une richesse pour le bien commun.

Je souhaitais répondre concernant les prises de position de Christian Vanneste, député de la 10ème circonscription du Nord.

Je suis pleinement attaché à la liberté d’expression, qui est capitale notamment dans les débats de société, mais cette liberté n’autorise pas les propos racistes, antisémites ou homophobes, qui sont réprimés par la loi.

Le député auquel vous faites allusion a été condamné le 24 janvier dernier à 3 000 euros d’amende par le tribunal correctionnel de Lille, qui le jugeait pour « injure » envers les homosexuels, condamnation confirmée en appel.

Je regrette que ce parlementaire, condamné par la justice, n’ait pas jugé utile de rectifier ses propos blessants. En tant qu’élu, je lutte et je lutterai avec force contre toutes les formes de discrimination, qu’elles soient fondées sur le sexe, l’orientation ethnique, la religion, les convictions, le handicap, l’âge ou l’orientation sexuelle. Je m’y engage.

J’aime la politique dans la clarté. Je réprouve l’équivoque et je souhaite que l’U.M.P. prenne officiellement position sur la candidature d’un député condamné par la justice.

Jean-François LEGARET

Votre candidat pour le centre de Paris
www.legaret.com

Posted in 2002 - 2007

TOUT SAUF VANNESTE !

L’UMP n’a pas investi de candidat dans la 10e circonscription du Nord, laissant ainsi le champ libre à Christian Vanneste.

Celui-ci avait été condamné en appel, le 25 janvier dernier, pour injures homophobes et ne s’était en rien excusé pour ses différentes provocations. Il avait également été condamné, dès janvier 2005, par Nicolas Sarkozy qui estimait que les propos de ce parlementaire ne correspondaient en rien au projet de l’UMP et avait ajouté, plus récemment dans Le Figaro, qu’il n’aurait pas l’investiture de l’UMP.

L’UMP a fait une partie du chemin tout en laissant intacte, de facto, les perspectives de réélection de ce député. De plus, Thierry LAZARO – Président du comité départemental UMP du Nord – lui a apporté, la semaine dernière, un soutien public appuyé dans Le Monde.

Aujourd’hui, GayLib fait part de sa colère. Une colère franche et déterminée. Depuis près de 5 ans au sein de l’UMP, GayLib se bat pour le respect et la dignité dû à chacun et notamment aux homosexuels qui sont des citoyens à part entière et entendent bien le rappeler.

Pour ces raisons et puisque notre parti n’a investi aucun candidat, nous prenons nos responsabilités et appelons les électeurs du Nord à voter contre Vanneste les 10 et 17 juin prochains.

GayLib poursuivra son action déterminée contre ce député du CNI. Ce personnage ne parviendra pas à occulter les avancées considérables obtenues par GayLib, avec l’UMP, pour les personnes LGBT depuis 2002. Nous continuerons à travailler avec les 546 candidats investis par l’UMP pour les élections législatives afin que l’Union et le statut du beau-parent proposés par Nicolas Sarkozy et GayLib puissent être votés rapidement.

La famille homosexuelle participe pleinement au nouveau rêve français voulu par Nicolas Sarkozy : une France forte et fraternelle où les attitudes discriminatoires n’ont pas leur place.

Posted in 2002 - 2007

UN GOUVERNEMENT AUDACIEUX, INNOVANT ET PROFESSIONNEL

GayLib se félicite de l’entrée au gouvernement de plusieurs personnalités avec lesquelles nous avons régulièrement discuté et souvent pris plaisir à travailler.

Plusieurs d’entre-elles nous ont aidé et appuyé pour faire avancer nos propositions. Nous sommes donc confiants pour la bonne réalisation des engagements qui ont été pris devant les Français par le Président de la République et plus particulièrement ceux relatifs à l’Union et au statut du beau parent.

GayLib rappellera à chacun des membres du gouvernement, sans exception, ces engagements pris durant la campagne et dont ils sont solidaires.

A tous, nous leur présentons nos félicitations et nos vœux amicaux de succès.

Posted in 2002 - 2007

FAIRE DE L’EUROPE UNE TERRE DE RESPECT POUR TOUS, Y COMPRIS EN POLOGNE

GayLib salue la décision de la Cour européenne des droits de l’homme condamnant le 3 mai 2007 la Pologne pour avoir violé les articles 11 (Liberté de réunion et d’association), 13 (Droit à un recours effectif) et 14 (Interdiction de discrimination) de la Convention européenne des droits de l’homme.

En mai 2005, le maire de Varsovie de l’époque, Lech Kaczynski (actuel Président Polonais), avait en effet décidé d’interdire la marche pour l’égalité des droits dans cette ville. La marche visait à éveiller l’opinion publique aux problèmes de discriminations contre toutes les minorités (sexuelles, ethniques, religieuses, etc.). Celle-ci étant organisée par des militants pour les droits des homosexuels, la municipalité de Varsovie avait prétexté, entre autres, des problèmes de réglementations liés au trafic routier pour ne pas autoriser la marche (qui a néanmoins eu lieu et a rassemblé environ 3.000 personnes).

Depuis, le gouvernement polonais persiste et signe en continuant à adopter des mesures homophobes. Avec un sens affirmé du ridicule et de l’absurde, la dernière proposition en date vise à interdire « la promotion de l’homosexualité» et autres pratiques jugées
«déviantes» dans les écoles polonaises.

GayLib fera tout pour sensibiliser le gouvernement français à la tragédie que subissent les gays et les lesbiennes en Pologne, au sein même de l’Union Européenne, où des responsables politiques n’hésitent pas à inciter à la haine à l’encontre des homosexuels.

Par son histoire, la France a la responsabilité et le devoir de faire respecter la Convention Européenne des droits de l’homme et d’en faire une priorité de sa politique étrangère. Les droits fondamentaux des personnes LGBT sont une composante de cette convention.
GayLib le rappellera au prochain gouvernement afin qu’il puisse peser de tout son poids pour les faire respecter y compris en Pologne.

Posted in 2002 - 2007

Victoire !

L’audace, la modernité et le volontarisme de Nicolas SARKOZY ont convaincu 53 % des Français. Toute l’équipe de GayLib adresse ses amicales et chaleureuses félicitations au nouveau Président de la République.

Cette grande victoire est l’occasion de remercier tous les gays, lesbiennes, leurs familles et leurs amis qui ont voté pour Nicolas SARKOZY afin qu’il puisse mettre en place une société respectueuse des différences et des richesses de chacun.

Cette victoire donne à GayLib une mission et une responsabilité particulière. Celles d’accompagner le Président de la République et le prochain gouvernement dans la mise en œuvre rapide des engagements et des projets proposés par Nicolas SARKOZY durant la campagne. Il s’agit notamment de l’Union pour que tous les couples bénéficient d’une égalité de droits et de devoirs ainsi que le statut du beau-parent pour prendre en compte les droits de l’enfant au sein de toutes les familles homoparentales ou recomposées.

Dans cet esprit, GayLib appelle à un large rassemblement des personnes LGBT dans la majorité présidentielle afin de faire avancer, avec encore plus d’efficacité, l’ensemble des projets liés à nos préoccupations.

GayLib est fier, au lendemain de cette élection, de s’être engagé depuis plusieurs années aux côtés de Nicolas SARKOZY qui a su convaincre la majorité des Français et a été l’un des premiers, dans notre famille politique, à parler avec autant de sincérité, d’exactitude et de respect de l’amour homosexuel.

Sa victoire est aussi la nôtre.

Posted in 2002 - 2007

CONTRE LA HAINE HOMOPHOBE : « LA MEILLEURE DES PREVENTIONS, C’EST LA CERTITUDE DE LA SANCTION »

Un homme de 50 ans, violemment agressé dimanche dernier à Brive en raison de son orientation sexuelle, est aujourd’hui entre la vie et la mort.

Cet acte de barbarie nous rappelle que l’on peut encore mourir en 2007, dans notre pays, pour le seul fait d’être homosexuel.

Ce crime nous rappelle également, que même si aucune loi ne peut faire disparaître l’homophobie par un simple coup de baguette magique, la haine homophobe doit, comme l’indiquait récemment Nicolas SARKOZY dans Têtu, appeler « des sanctions immédiates et très sévères : la meilleure des préventions, c’est la certitude de la sanction ».

C’est la raison pour laquelle Nicolas SARKOZY, alors ministre de l’Intérieur, et Pierre LELLOUCHE, député UMP de Paris, avaient introduit en 2003, dans la loi pour la sécurité intérieure, une circonstance aggravante pour les agressions à caractère homophobe.

C’est à la lumière de ce texte que seront notamment jugés les deux agresseurs présumés de Brive.

Posted in 2002 - 2007

GAYLIB POUR UN NOUVEAU REVE FRANÇAIS AVEC NICOLAS SARKOZY

C’est avec beaucoup de bonheur que GayLib se réjouit de l’arrivée de Nicolas SARKOZY en tête du premier tour avec plus de 31% des voix.

Pour la première fois depuis 25 ans, le vote en faveur du FN diminue fortement. Jean-Marie Le Pen n’est plus présent au second tour et n’est même plus en position d’arbitre.

En portant haut les valeurs de notre famille politique, la défense de l’identité nationale, le respect des minorités, le droit à la sécurité pour tous, Nicolas Sarkozy a marginalisé le FN et creusé l’écart avec les autres candidats.

Plus que jamais, les droits des gays et des lesbiennes font partie du nouveau rêve français de Nicolas Sarkozy : une France où chacun aura sa place, où chaque individu pourra exprimer le meilleur de lui-même en sachant que la République veillera à faire respecter pour chacun sa dignité d’homme ou de femme.

Pour faire gagner ce nouveau rêve français, nous appelons au rassemblement le plus large autour de Nicolas SARKOZY.

Posted in 2002 - 2007

A 72 HEURES DU 1ER TOUR, GAYLIB VOIT L’AVENIR EN BLEU ET APPELLE A VOTER SARKOZY

A 72 heures du 1er tour, GayLib invite les gays, les lesbiennes, leurs familles et leurs amis à refuser les clichés, à se méfier de « l’homophilie » trop récente et hypocrite de la candidate socialiste et à douter des propositions floues et incertaines du candidat centriste.

Nicolas SARKOZY a déclaré : « l’amour hétérosexuel n’est pas supérieur à l’amour homosexuel (…), il faut lui donner un cadre qui lui permette de s’exprimer ». Nous connaissons bien Nicolas SARKOZY et nous savons combien son ouverture d’esprit et le respect qu’il porte aux gays et aux lesbiennes sont sincères et authentiques.

A 72 heures du 1er tour, GayLib appelle les gays, les lesbiennes, leurs familles et leurs amis à voter dimanche prochain pour Nicolas SARKOZY. Pour cela, nous nous appuyons sur un bilan :

• Création par Nicolas SARKOZY d’une circonstance aggravante pour les agressions homophobes.
• Pénalisation des injures et diffamations homophobes et sexistes.
• Suppression par Nicolas SARKOZY du délai de 3 ans pour la déclaration commune de revenus entre pacsés.
• Améliorations importantes apportées au PaCS en juin 2006.

Et nous soutenons les propositions de notre candidat, dont notamment :

• La mise en place, dès la session parlementaire d’automne 2007, de l’Union célébrée en mairie qui apportera exactement les mêmes droits et devoirs que ceux du mariage civil (hors filiation).
• La création d’un statut du beau-parent, avec convention de partage de l’autorité parentale, pour les familles homoparentales et les familles recomposées.

Avec Nicolas SARKOZY, continuons à faire avancer la cause des gays et des lesbiennes, concrètement, rapidement et sans heurts.