Posted in 2002 - 2007

SIDACTION, UN SEUL MOT D’ORDRE : MOBILISATION, le 110

Certains d’entre vous pensent peut être : comme tous les ans ça recommence… On aimerait tellement que ça s’arrête !

500 morts , 7 000 séropositifs en France de plus chaque année, de plus en plus jeunes et de plus en plus… gays.

La dimension mondiale de ce fléau est encore plus terrible, plus de 5 millions de morts.

Nous rappellerons juste qu’on ne guérit toujours pas du SIDA et que la médecine n’a à ce jour aucun recul suffisamment fiable pour mesurer les effets secondaires des traitements prescrits à vie.

Grâce aux mobilisations passées, nous disposons effectivement de molécules plus performantes, qui permettent aux personnes atteintes du VIH (du moins dans les pays développés) de mener une vie plus confortable qu’elle ne le fut pour certains.

Vous comprendrez que votre don, vos engagements de toutes sortes suscitent l’espoir chez les malades et visent à protéger les jeunes adultes du relâchement constaté.

Merci de votre geste et n’hésitez pas durant ces trois jours à mobiliser autour de vous.

Posted in 2002 - 2007

Commission Transidentité

Est il acceptable que les transsexuels soient considérés comme des malades mentaux? Comment faciliter leur quotidien et notamment les démarches accompagnant leur changement identitaire?

Autant de questions que la commission Transidentité tente de résoudre.

La réunion de lancement de cette commission a lieu le vendredi 9 février 2007 au siège de l’UMP.

Adhérente à GayLib, je tiens à attirer votre attention sur une petite partie des galères que peuvent rencontrer les Trans’. La première galère est d’être toujours considérée comme une malade mentale, les Trans’ sont devenus des malades mentaux, au même moment où les homosexuelles ne l’ont plus été. Il y a peu de temps la sécurité sociale, m’écrit en recommandé à mon véritable prénom Sophie. Je me suis alors heurté à un mur administratif à la poste lorsque j’ai souhaité récupérer mon courrier, mais cela n’est pas la faute de la dame de la poste, mais au fait que mes papiers d’identité n’ont toujours pas été modifiés. Idem, si le recommandé est adressé à mon prénom de naissance, la dame de la poste refuse de me le délivrer, en disant que je n’ai pas « la procuration de mon mari ». Mais ces galères se poursuivent si je dois voter, retirer mon chéquier ou passer une douane. En France pour que je puisse mettre mes papiers d’identité en conformité avec ma vie sociale, il faut passer par le tribunal pour un coût moyen de 3000 €. Mais la condition nécessaire, pour entamer une procédure au tribunal, est de passer par la chirurgie que la sécurité sociale refuse le plus souvent de prendre en charge. De plus, une fois cette procédure achevée, le juge ordonnera l’annulation de mon mariage…

C’est pourquoi GayLib a décidé de lancer la commission « Transidentité » chargée d’étudier trois points forts de notre problématique : Psychiatrie, Prise en charge Médicale (chirurgie), Etat Civil Papier d’Identité. Cette commission aura pour but d’étudier et d’apporter des solutions pour paliers aux différentes aberration vécues par la population Trans’.

Sophie Lichten

Chargée de Mission Commission « Transidentité »

La prochaine réunion de la commission transidentités aura lieu:

Vendredi 2 février 2007
au siège de l’UMP
55, rue de la Boétie
75008 Paris

Posted in 2002 - 2007

CHRISTIAN VANNESTE DESAVOUÉ PAR NICOLAS SARKOZY

Dans l’interview qu’il a accordée au Figaro le 31 janvier, Nicolas SARKOZY a déclaré au sujet de Christian VANNESTE : « Il ne sera pas réinvesti aux législatives. Je condamne fermement ce qu’il a dit. Je ne veux ni de près ni de loin être associé à des propos homophobes. Depuis des années, j’accomplis un travail en profondeur sur l’ordre, le travail, la responsabilité, le respect. J’ai trop souffert d’une droite qui ne défendait pas ses idées pour prendre le risque de saboter cet effort en acceptant des propos caricaturaux ».

On ne peut imaginer une pire sanction et un désaveu plus fort pour un député sortant.

GayLib tient à remercier Nicolas SARKOZY pour sa détermination et son écoute dans cette affaire. Enfin, nous saluons l’attachement profond qu’il porte au respect dû à chacun.

La sanction prononcée par Nicolas SARKOZY est ferme et juste. Elle tranche avec le double langage tenu par le parti socialiste qui condamne Georges FRECHE sans néanmoins le sanctionner du point de vue électoral alors qu’il n’avait pas hésité à parler de « sous-hommes » s’agissant des harkis.

Posted in 2002 - 2007

VANNESTE : CHRONIQUE D’UNE FIN ANNONCEE

La condamnation de Christian VANNESTE – Député du Nord -, pour injures homophobes à répétition, a été confirmée par la Cour d’Appel de Douai.

Déjà mis à l’écart de notre famille politique, ce député sortant est désormais sanctionné par la Justice en vertu d’une loi voulue et votée par la majorité. Toutefois, n’ayant formulé ni regret ni excuse à l’égard de toutes les personnes qu’il a atteint dans leur dignité, nous sommes assurés que Christian VANNESTE ne s’arrêtera pas là.

Qu’un professeur de philosophie use d’arguments et de raisonnements faux est déjà contestable, mais qu’il mette en péril notre famille politique ainsi que la campagne présidentielle de Nicolas SARKOZY est inacceptable. L’homophobie ne génère que la haine et l’exclusion et ne rapporte plus aucune voix.

GayLib demande donc à l’UMP de tirer les conclusions de cette condamnation et du profond malaise suscité par les provocations de Christian VANNESTE en présentant, dans la 10e circonscription du Nord, un candidat qui saura porter nos valeurs -dont celle du respect-, qui saura faire gagner Nicolas SARKOZY dans ce département et nous faire gagner également cette circonscription.

Posted in 2002 - 2007

POUR NOUS : C’EST LUI ! AVEC NICOLAS SARKOZY, TOUT DEVIENT POSSIBLE

Portés par leur enthousiasme et particulièrement visibles durant le Congrès, les militants de GayLib ont, comme l’ensemble des adhérents de l’UMP, pris part à l’élection de Nicolas SARKOZY comme notre candidat à l’élection présidentielle.

La vraie campagne peut désormais commencer et GayLib y occupera une place importante.

Notre soutien déterminé à Nicolas SARKOZY s’est forgé à partir d’engagements et surtout de réalisations concrètes de sa part en direction des gays.

On peut rappeler :

• L’association étroite et volontariste de GayLib au fonctionnement de l’UMP depuis l’élection de Nicolas Sarkozy à la présidence de notre parti.
• La volonté du ministre de l’Intérieur, dans la loi sur la sécurité intérieure, d’aggraver les sanctions pénales encourues par les auteurs d’agressions homophobes.
• La suppression, à sa demande lorsqu’il était à Bercy, du scandaleux et humiliant délai de 3 ans pour pouvoir procéder à une déclaration commune de revenus pour les partenaires d’un Pacs.
• Son soutien à la loi sur la pénalisation des injures et diffamations homophobes en décembre 2004.
• La reprise, dans le programme législatif de l’UMP pour 2007, de notre proposition d’Union posant le principe de l’égalité des couples et de l’équivalence en droits et devoirs (hors filiation) avec le mariage civil.

Alors que d’autres candidats se targuent de promesses même s’ils n’ont jamais rien directement fait pour nos concitoyens homos, il s’agit là de premières avancées concrètes pour lesquelles Nicolas SARKOZY ne nous a pas fait défaut.

Il peut compter sur notre soutien.

Posted in 2002 - 2007

Lancement de la commission Education, Jeunesse, Santé

Cette commission traitera des questions éducatives allant de la petite enfance à la jeunesse. Avec un travail du côté des éducateurs (formation initiale) mais aussi des éduqués (élèves) avec évidemment une réflexion sur l’approche pédagogique adéquate.

Le sujet de l’éducation est un sujet sensible car tout le monde a un avis sur le sujet, nous sommes tous passés sur les bancs de l’école donc nous avons tous un vécu. Mais c’est un sujet tellement important car les mentalités changeront grâce à nos actions dans les années à venir avec la nouvelle génération (mais actuelle aussi).

Je compte sur vous ou même des proches intéressés par le sujet à venir nous rejoindre dans cette commission et surtout dans les groupes thématiques afin de proposer un projet réaliste et surtout réalisable au sein de notre famille politique et plus globalement de notre société.

Posted in 2002 - 2007

GAYLIB AU CONGRES DE L’UMP, AUX COTES DE NICOLAS SARKOZY

En novembre 2004, Nicolas SARKOZY avait associé GayLib au Congrès qui l’avait porté à la présidence de l’UMP. Dimanche prochain, GayLib sera de nouveau à ses côtés pour le Congrès qui marquera son entrée en campagne.

Engagés pour la victoire de notre candidat, nous serons fortement impliqués durant toute cette campagne pour le soutenir et lui apporter notre sensibilité et nos propositions.

Toute l’équipe de GayLib sera dimanche à votre disposition, sur notre stand et dans « l’espace GayLib », pour évoquer ensemble les actions, les idées et les projets de notre mouvement pour la campagne à venir.

Posted in 2002 - 2007

GAYLIB AVEC SARKO

Nicolas SARKOZY est désormais candidat à l’élection présidentielle et GayLib en est particulièrement heureux.

Depuis son arrivée à la présidence de l’UMP en 2004, Nicolas SARKOZY a toujours été à notre écoute, a considéré nos préoccupations avec sérieux et a eu à coeur d’aménager toute sa place à GayLib au sein de l’UMP. C’est notamment ce qui l’a conduit à intégrer notre proposition de contrat d’Union dans le programme législatif pour 2007.

Le Président de l’UMP a indiqué que les trois priorités de notre famille politique doivent être l’unité, la nouveauté et la modernité. GayLib se reconnaît évidemment dans ces priorités.

C’est pour l’ensemble de ces raisons que nous nous tiendrons, durant toute cette campagne, aux côtés de Nicolas SARKOZY afin de lui apporter le concours et les propositions de GayLib ainsi que notre engagement déterminé de militants.

C’est une nouvelle phase qui s’ouvre désormais et nous sommes impatients d’aller plus loin avec Nicolas SARKOZY, notamment sur les questions de société.

Posted in 2002 - 2007

L’UNION EST SUR LES RAILS

Le Conseil National de l’UMP du 16 novembre a adopté le projet de contrat d’Union.

Après avoir été proposée par GayLib à Nicolas SARKOZY qui l’a soutenue, l’Union figure désormais, en bonne place, dans le projet législatif de l’UMP adopté hier par 92% des voix des Conseillers nationaux.

Au terme de débats parfois contradictoires, mais toujours intéressants et respectueux, les travaux du Conseil National ont débouché sur une Union, signée en mairie, qui consacre l’égalité des couples homos et hétéros, mais qui n’ouvrira pas droit à la filiation et à l’adoption.

Lors de la séance plénière, Nicolas SARKOZY a rappelé qu’il était déterminé à faire en sorte que les couples homos puissent parvenir à l’égalité des droits en matière fiscale, sociale ou encore successorale.

Cette position de Nicolas SARKOZY permet de tirer un trait d’union, sur ce sujet, entre toutes les sensibilités de l’UMP et de faire avancer considérablement les droits des couples de même sexe.

GayLib se réjouit de cet important mouvement d’ensemble que vient d’effectuer notre famille politique, à l’occasion de ce Conseil national, en direction des gays et des lesbiennes.

Posted in 2002 - 2007

LE NORD NE MERITE-T-IL PAS MIEUX QU’UN DEPUTE HOMOPHOBE ?

La Commission nationale d’investitures de l’UMP a réservé la 10e circonscription du Nord au CNI (Centre National des Indépendants et Paysans), laissant ainsi la voie libre à une candidature de Christian VANNESTE aux prochaines législatives de 2007.

GayLib estime totalement inconcevable que Christian VANNESTE puisse porter les couleurs de notre famille politique (le CNI est en effet un parti associé à l’UMP) en 2007.

• Alors que Christian VANNESTE a été condamné en première instance par le Tribunal Correctionnel de Lille en janvier 2006 pour des propos homophobes dont l’intéressé fait publiquement, et de façon répétitive, son fond de commerce nauséabond. La loi du 30 décembre 2004, en application de laquelle cet homme a été condamné, a été voulue et votée par notre propre famille politique.
• Alors que Nicolas SARKOZY déclarait lors de ses vœux pour 2005 : « (…) n’ont pas été respectueux certains propos homophobes dont je veux dire qu’ils ne correspondent en rien à l’idée que je me fais du projet de l’UMP (…) »
• Alors que depuis cette date, Christian VANNESTE, invité pour son sens de la provocation en direction des homosexuels dans de multiples émissions, offre une image triste, incongrue et dépassée de l’UMP.
• Alors que le CNI, parti associé à l’UMP qui a bien voulu l’accueillir, envisage de présenter son propre candidat à l’élection présidentielle contre Nicolas SARKOZY.

GayLib tient à faire part de son opposition la plus vive à l’égard de cette décision qui, si elle devait se confirmer, ne manquerait pas de brouiller l’image de l’UMP.

Nous sommes attachés à l’idée d’une France moderne, audacieuse et profondément respectueuse de chacun. Comment peut-on, à notre époque, accepter de voir nos couleurs portées par un homme tourné vers le passé, n’hésitant pas à mépriser et à injurier régulièrement une partie des Français et condamné pour cela par la Justice ?

Nous en appelons à l’arbitrage de Nicolas SARKOZY avec lequel nous souhaitons faire le point avant le Conseil National. Nous demandons également à notre parti et à sa Commission d’investiture de se donner les moyens de présenter, dans cette circonscription, une femme ou un homme de talent qui saura porter haut et fort les véritables valeurs de l’UMP.