La journée de la Femme, oui et après ?

ParL'équipe de Gaylib

La journée de la Femme, oui et après ?

Aujourd’hui dans le monde, l’Egalité des Droits de la Femme est encore très disparate.
La Femme est dans la société une minorité qui doit se battre pour accéder aux mêmes droits que les hommes : salaires, possibilités d’évolutions professionnelles, accès aux fonctions de dirigeants…mais parfois encore plus basiques : liberté d’expression, Education, liberté de vie….

En France, Françoise GIROUD, en acceptant en 1974, le premier poste de Secrétaire d’Etat à la Condition Féminine, avait expliqué qu’elle acceptait cette fonction afin que ce Secrétariat d’Etat disparaisse au plus vite !!!
36 ans plus tard en France, certes certains combats ont été gagnés par les femmes, mais il reste beaucoup à faire !
Mais quid des femmes lesbiennes ?

A l’image des femmes de façon générale, les lesbiennes restent la minorité d’une minorité !
Moins présentes que les hommes dans les associations LGBT, les femmes se cachent souvent pour vivre leur vie privée.
Très occupées déjà à défendre leurs droits au quotidien, elles s’impliquent peu ou prou dans un combat qu’elles savent d’avance difficile !

GayLib en est le meilleur exemple ; où nous sommes aujourd’hui si peu de femmes adhérentes et où pourtant au quotidien nous revendiquons les mêmes droits que les hommes !

Si la « femme est l’avenir de l’homme » comme le disait Aragon ; les lesbiennes sont elles l’avenir des Gays ?
A vous messieurs de faire en sorte que ce combat soit le même pour tous les « gays » ;
A vous mesdames de comprendre que la solidarité est une force dont nous devons nous emparer.

Dominique de Souza Pinto
Vice Présidente en charge de la communication
&
Catherine Michaud
Secrétaire Général

À propos de l’auteur

L'équipe de Gaylib administrator