Forum Juin 2010

ParL'équipe de Gaylib

Forum Juin 2010

Compte-rendu du Forum du 8 juin : « L’hétérosexualité, ce douloureux problème »

Le 8 juin 2010, au « Père tranquille », près des Halles à Paris, Jean-Miguel Pire et Vincent Figureau, responsables du Forum de GayLib, ont animé un débat sur l’hétérosexualité, autour de Louis-Georges Tin et de François Reynaert.

Enseignant à l’Université d’Orléans et à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences sociales, intellectuel engagé dans la lutte contre les discriminations, Louis-Georges Tin a fondé la Journée mondiale de lutte contre l’homophobie et la transphobie (comité IDAHO), et est l’auteur du désormais incontournable Dictionnaire de l’homophobie (PUF, 2003).

Journaliste, essayiste et écrivain, chroniqueur dans la presse écrite, au Nouvel Observateur, à la radio, dans l’émission « Le fou du roi » sur France Inter, François Reynaert est l’auteur de plusieurs romans, parmi lesquels Rappelle-toi (Nil éditions, 2008), qui évoque avec beaucoup de subtilité et de tendresse les premiers émois homosexuels. En septembre 2010, paraîtra son Histoire de France, qui devrait renouveler le genre.

S’interroger sur l’hétérosexualité n’a rien d’évident et peut prêter à rire pour une association LGBT. C’est d’ailleurs par l’humour que François Reynaert traite ce sujet dans son roman Nos amis les hétéros (Nil Éditions, 2004), où il jette un regard sans concession sur cette part majoritaire de l’humanité.

Ce point de vue méritait d’être confronté à celui de l’universitaire Louis-Georges Tin, qui écrit une Histoire de l’hétérosexualité en trois volumes, dont le premier opus, L’Invention de la culture hétérosexuelle, vient d’être publié.

Ce passionnant débat a notamment montré la nécessité de déplacer les lignes de la normalité, afin de briser l’unanimité sur l’homophobie, et de faire basculer l’hétérosexualité du domaine de la « nature » (qu’on n’interroge pas) au champ de l’histoire. L’inscription institutionnelle de la lutte contre les discriminations à travers la HALDE a également été abordée.

A la question finale de savoir à quel livre il convient de confier son destin, François Reynaert a répondu : Retour à Brideshead d’Evelyn Waugh ; tandis que Louis-Georges Tin a choisi La tragédie du roi Christophe d’Aimé Césaire.

Le Forum de GayLib entend contribuer à la vie des idées et au dialogue avec la société civile, à travers des débats orientés par la lutte contre l’intolérance et l’esprit de liberté, mais aussi marqués par le pragmatisme et le pluralisme. Depuis sa création, en 2006, le Forum de GayLib a reçu des personnalités marquantes comme Dominique Fernandez, Jean-Paul Cluzel, le brillant avocat Emmanuel Pierrat, ou l’écrivain et biographe de Cocteau, Claude Arnaud ; il a aussi exploré la question de la transidentité, grâce à un débat avec Marie-Pierre Pruvot (« Bambi ») et l’historien de la transexualité en France, Maxime Foerster.

À propos de l’auteur

L'équipe de Gaylib administrator