Renforcer la prévention dans l’Education et agir en matière de Santé

ParL'équipe de Gaylib

Renforcer la prévention dans l’Education et agir en matière de Santé

« Un pays ou près de 1000 jeunes se suicident tous les ans, et où 10 à 15 fois plus font une tentative, mérite-t-il le nom de pays moderne? Le jeune homosexuel qui se découvre homosexuel, qui n’arrive pas à s’assumer face au regard de ses parents, de ses amis, de son milieu, c’est une forme de mal de vivre. (…) Je veux que la recherche s’oriente sur toutes ces questions du mal de vivre.(…) Dans tous les hôpitaux de France, je veux qu’il y ait des services où tous ceux qui ont du mal a supporter la vie puissent être entendus, compris, aidés. »
Nicolas Sarkozy soutient la lutte contre le SIDA

« (ndlr: a propos du SIDA) La prévention est la clé. Tout doit être fait pour expliquer, convaincre, rendre accessibles les préservatifs, notamment dans les lycées. Il ne faut pas relâcher la garde. L’effort d’explication auprès des jeunes doit être développé, l’effort sur la recherche dans la lutte contre le sida maintenu, le soutien aux malade doit être une priorité de santé publique. »

Nicolas Sarkozy, Têtu d’avril 2007

Je sais bien que la peur, le manque d’information, la méconnaissance de la maladie et les tabous liés au VIH et le sida entraînent la stigmatisation et la discrimination des personnes qui sont séropositives. Les conséquences pour ces personnes en sont graves et augmentent leurs souffrances. La peur de la discrimination peut parfois empêcher de demander des soins ou de dire ouvertement qu’on est atteint. Une politique d’information et d’éducation est donc incontournable pour expliquer la maladie, ses vecteurs de transmission et parvenir par conséquent à diminuer les peurs.

Nicolas Sarkozy, réponse à l’inter-LGBT, avril 2007

Dans ses réponses aux questionnaires d’AIDES, de Têtu et de l’Inter-LGBT, Nicolas Sarkozy revient longtemps sur ses engagement en matière de lutte contre le SIDA. Il s’agit notamment de l’augmentation des efforts de recherche, et la continuation des programmes d’aide aux malades, en France et à l’étranger, mais aussi de la continuation des campagnes d’information et de sensibilisation.

GayLib souhaite le renforcement de la prévention dans les établissements scolaires

GayLib a lancé une commission Education, Santé, Jeunesse, présidée par Hervé Gastaud, notre Secrétaire-Général. Ses travaux sont presques finis, et ses propositions traitent principalement des thèmes suivants:

– la formation des enseignants

– la lutte contre les discriminations dans les programmes scolaires

– la lutte contre le suicide chez les jeunes

– la lutte contre les maladies sexuellement transmissibles (MST) chez les populations jeunes

Nicolas Sarkozy, conscient des problèmes rencontrés par les jeunes homosexuels

« Je suis extrêmement sensible à titre personnel à la question des discriminations. A l’adolescence, quand on est fragile, on supporte très mal d’être différent. La stigmatisation de l’homosexualité perçue à l’école peut produire des effets désastreux sur la construction de la personnalité. C’est ce qui explique que le taux de suicide des jeunes homosexuels soit supérieur à celui des jeunes hétérosexuels. C’est pourquoi, il me paraît essentiel de sensibiliser les professeurs et les infirmières scolaires, souvent l’objet de confidences, à cette question dans leur formation. Il me parait également important de sensibiliser l’ensemble des adolescents sur la question des différences et de l’homophobie au cours de leur scolarité. »

Nicolas Sarkozy, réponse à l’inter-LGBT, avril 2007

Nicolas Sarkozy démontre une compréhension fine des problématiques des adolescents homosexuels. C’est pourquoi il propose la mise en place de modules de formation pour les infirmières scolaires, mais aussi des cours de sensibilisation aux différences, de sexualité notamment.

À propos de l’auteur

L'équipe de Gaylib administrator