Commission Femmes :vers la reconnaissance des homosexuelles, bisexuelles et transsexuelles dans la société française.

ParL'équipe de Gaylib

Commission Femmes :vers la reconnaissance des homosexuelles, bisexuelles et transsexuelles dans la société française.

Selon une enquête de SOS Homophobie sur la lesbophobie (2006), 63 % des lesbiennes interrogées déclarent avoir été victimes de lesbophobie. Ce phénomène est souvent mal compris au premier abord. En réalité, la lesbophobie est la conséquence d’une double discrimination : celle liée au fait que les lesbiennes sont des femmes et celle liée à l’orientation sexuelle et sentimentale des lesbiennes.
Cette double discrimination peut prendre différentes formes (violence physique, refus ou manque de reconnaissance du statut de femme, réduction de la femme à un objet de fantasme, etc.), a plusieurs origines sociales et peut aussi bien être le fait d’hétérosexuel(le)s que d’homosexuels.

Pour éviter de se trouver dans des situations qui pourraient les mettre en danger, les homosexuelles ont souvent tendance à cacher leur orientation sexuelle dans leur vie quotidienne. Elles tendent aussi à ne pas s’impliquer dans la vie politique. Or, une meilleure visibilité des homosexuelles dans la vie publique et une plus grande prise en considération des questions liées à leurs modes de vie leur permettraient de mieux faire face au quotidien à la double discrimination dont elles sont victimes.

Partant du principe que le sort des lesbiennes est directement lié à l’égalité hommes/femmes, GayLib a décidé de lancer la commission « Femmes : vers la reconnaissance des homosexuelles, bisexuelles et transsexuelles dans la société française ». Cette commission a pour vocation d’élaborer des propositions pouvant être portées par l’UMP, pour que toutes les femmes, quelle que soit leur orientation sexuelle et sentimentale, bénéficient d’un traitement égal et pour que les violences à l’égard des femmes soient éliminées.

GayLib invite tous les hommes et toutes les femmes intéressés par l’égalité hommes/femmes à venir réfléchir sur ce sujet lors des réunions de cette commission.

À propos de l’auteur

L'équipe de Gaylib administrator