Don de sang : GayLib se félicite du travail accompli

ParL'équipe de Gaylib

Don de sang : GayLib se félicite du travail accompli

Évolution des critères du don de sang : suppression du critère d’orientation sexuelle. 

GayLib milite et s’investit depuis longtemps pour que les critères du don de sang soient basés sur les comportements à risques plutôt que sur les populations « dites à risques ».

L’évolution des critères a été longue et fastidieuse ! 

  • Dès 2015, GayLib a été à l’origine d’un amendement au projet de loi Santé d’alors, déposé par le député Radical Arnaud Richard, stipulant que «nul ne peut être exclu du don de sang en raison de son orientation sexuelle».  
  • Suite à l’adoption de cet amendement, un comité de suivi sur l’évolution des critères du don de sang est mis en place au ministère de la Santé, auquel nous avons toujours participé.  
  • Suite à l’arrêté de 10 juillet 2016, une première étape a vue le jour :  l’interdiction à vie de donner son sang pour les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes (HSH) étant remplacée par la nécessité d’une abstinence sexuelle d’un an avant ce don. 
  • Puis le 2 avril 2020, une nouvelle étape a été franchie avec la réduction de cette période d’abstinence à 4 mois. 

Aussi, GayLib se félicite, qu’enfin, à compter du 16 mars prochain, 7 ans après son amendement, une véritable égalité existera devant le don de sang, sans critère d’orientation sexuelle, ni d’abstinence, avec des critères basés exclusivement sur des comportements à risques. 

À propos de l’auteur

L'équipe de Gaylib administrator