Archives de l’auteur L'équipe de Gaylib

ParL'équipe de Gaylib

[COMMUNIQUÉ] Candidats de Gaylib aux élections municipales 2020

Les 15 et 22 mars 2020 se tiendront les élections municipales.

Gaylib se félicite d’être présente à travers la France et de compter parmi ses administrateurs les candidatures suivantes :

  • Hervé Caël à Nice (06),
  • Clément Gorsy à Colmar (68),
  • Catherine Michaud à Paris (75),
  • Aloïs Vicenzi à Argenteuil (95).

Nous comptons au sein de nos membres de nombreux candidats, y compris dans des grandes villes telles que Rouen, Boulogne-Billancourt, Marseille et Strasbourg.

Nous sommes fiers de porter nos valeurs progressistes et humanistes lors de ce scrutin local et de proximité avec nos concitoyens.

Organisme associé au Mouvement Radical, vous pouvez retrouver ici la liste des candidats soutenus par le MR.

ParL'équipe de Gaylib

[COMMUNIQUÉ] Accélérons ensemble contre le SIDA

À l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le SIDA, GayLib souhaite rappeler que le combat continue. Les pouvoirs publics ne doivent pas relâcher leurs efforts et investissements.

Le Conseil National du Sida (CNS), dans son dernier avis du mercredi 27 novembre 2019, alerte sur une stabilité des nouvelles découvertes de séropositivités en France (6400 par an). Certes une légère inflexion est mise en évidence chez les HSH (Hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes) nés en France, mais absolument pas chez les HSH nés à l’étranger, les femmes ou chez les étrangers notamment d’origine subsaharienne.
D’autres pays comparables à la France (Royaume-Unis, États Unis) montrent une inflexion bien plus marquée. Pourtant nous disposons d’une multitude d’outils pour lutter contre l’épidémie (préservatifs, dépistages, auto-dépistages, Tasp, Prep…).

L’objectif porté par l’ONU pour enrailler l’épidémie est le 90-90-90, soit 90% des personnes séropositives diagnostiquées, dont 90% misent sous traitements, dont 90% indétectables au virus du VIH et donc non contaminantes.
Sur cette cascade la France est mauvaise principalement sur le dépistage. On estime à environ 24 000 personnes vivant avec le VIH sans le savoir en France, principal lit de la poursuite de l’épidémie.

Nous appelons, à cette occasion du 1er décembre, les pouvoirs publics à intensifier les efforts de préventions et de dépistages notamment auprès des populations cibles, mais aussi à poursuivre et accentuer leurs investissements dans la lutte contre le SIDA.

Accélérons ensemble.

ParL'équipe de Gaylib

CP CEC commission Sénat

Paris, le 22/09/2016

Communiqué de presse

Le projet de loi de « modernisation de la justice du XXIe siècle » revient au Sénat en commission.
Il fera l’objet d’une nouvelle lecture avant d’être renvoyé une dernière fois à l’Assemblée nationale.

Ce texte, à travers son article 18 quater, aborde le Changement d’Etat Civil (CEC) des personnes trans.

GayLib rappelle être favorable à un CEC libre, gratuit, réalisé en mairie.
Nous demandons en effet la démédicalisation et la déjudiciarisation totales des procédures.

Le rapporteur UDI Yves Detraigne a présenté hier en commission des lois plusieurs amendements conservateurs et rétrogrades qui nous interpellent. Ceux-ci rétablissent des conditions médicales inacceptables pour le CEC : par exemple, toutes procédures médicales seraient fortement recommandées, sous peine de ne pas avoir une « apparence » physique jugée satisfaisante.
Ces conditions subjectives ainsi que le maintien d’une procédure judiciarisée continueront à engendrer des disparités de traitement dans les procédures de CEC et à rendre les décisions des juges encore trop arbitraires.
Cet amendement s’attaque également à la filiation des personnes trans : celui-ci empêche d’établir la filiation avec l’enfant sous la nouvelle identité du parent trans.
Enfin, les mineurs émancipés sont écartés des procédures.

GayLib s’inquiète de ce retour en arrière et ne soutient pas ces amendements en totale incohérence avec ceux déposés par Chantal Jouanno et soutenus par le groupe UDI-UC au Sénat en septembre 2013 dans le cadre du texte Égalité Femmes-Hommes, qui portaient un CEC comme nous le défendons.

Nous préparons l’examen de ce texte en séance publique et nous resterons attentifs aux débats, à la défense des droits et intérêts des personnes trans.

Catherine Michaud
Présidente de GayLib
Secrétaire Nationale UDI aux droits LGBT