Archives de catégorie 2018 – aujourd’hui

ParGayLib

GayLib appelle à voter ce dimanche pour la liste Renaissance

Ce dimanche 26 mai nous votons pour élire nos parlementaires européens. Il n’y aura qu’un seul tour. Nous vous appelons à vous mobiliser et à mobiliser autour de vous.

Le Mouvement Radical participe à la liste pro-européenne de rassemblement Renaissance.

Nous vous rappelons que :
-la tête de liste Nathalie Loiseau était favorable au mariage pour tous, est pro PMA et a déjà pris position pour la GPA éthique ;
-notre Présidente, Catherine Michaud, est candidate sur la liste Renaissance.
-les députés européens issus de la liste Renaissance siégeront au sein d’un groupe alliant les progressistes, libéraux et humanistes européens, qui saura garantir les droits et libertés des personnes LGBTI et de leurs familles au sein de l’UE.
-tous les candidats de la liste Renaissance ont signé la pétition d’Ilga Europe.

Dimanche votons pour une Europe forte et progressiste, votons Renaissance !

Nous vous convions au dernier grand meeting de campagne vendredi soir à la Mutualité.

Retrouvons-nous le vendredi 24 mai
pour le dernier grand meeting de Renaissance :

 À partir de 17h30 (ouverture des portes)
Début du meeting à 18h30
Maison de la Mutualité,
24 Rue Saint-Victor, 75005 Paris

Métro : Maubert-Mutualité ou Cardinal Lemoine (Ligne 10)

ParGayLib

Interview de Catherine Michaud sur le site Cadre Averti

Moqueries, injures, discriminations, mise à l’écart, harcèlement moral et physique, agression physique… l’homophobie au travail prend différentes formes. A l’occasion de Journée mondiale contre l’homophobie et la transphobie il convient de rappeler l’ensemble des critères visés par la loi contre les discriminations et les obligations des entreprises.

Aujourd’hui, les comportements féminins et masculins sont encore stéréotypés dans le monde du travail. Pour Catherine Michaud, présidente de l’association Gaylib : « les femmes qui aiment les femmes sont ainsi souvent victimes de double discrimination le sexisme et la lesbophobie. Pourtant, déclarer son conjoint au CE, à la mutuelle, raconter son week-end à la machine à café, ne doivent plus être un obstacle. Chaque être humain a le droit de vivre et de travailler dans un environnement inclusif. Nous avons toutes et tous un rôle à jouer pour faire évoluer les mentalités, notamment en mobilisant nos pairs et notre entourage à lutter contre toute forme de discrimination ».

Trop souvent, quand la sexualité d’une personne est connue de son environnement de travail, elle donne lieu à des réactions hostiles. Rumeurs malveillantes, moqueries, évitement, mise à l’écart de la part de collègues ou de la hiérarchie sont autant d’actes qui portent atteinte à la dignité même des personnes concernées. Dans les cas les plus graves, les comportements homophobes ont des effets discriminatoires, par exemple sur le plan de l’embauche ou de l’avancement dans la carrière, et mettent en péril l’exercice du droit au travail.

Lire la suite sur le site Cadre Averti

ParGayLib

GayLib et les Radicaux participent à la liste Renaissance pour les européennes

Dans le cadre des élections européennes du 26 mai prochain, le Mouvement Radical participe à la liste de rassemblement pro-européenne Renaissance (comprenant également des membres de la société civile, des écologistes, des représentants de LREM, Agir, Modem).

Catherine Michaud, Présidente de GayLib, élue du 2e arrondissement de Paris et vice-Présidente de la fédération Mouvement Radical 75, figure à la 61e place de la liste Renaissance.

GayLib est fière de contribuer à ce projet européen par ses valeurs républicaines, humanistes et progressistes.

GayLib rappelle son engagement européen notamment par la co-fondation d’un réseau LGBTI libéral européen LGBTI Liberals of Europe travaillant avec le groupe ALDE au parlement européen.

Nous nous réjouissons également de la présence de Jean Veil, fils de Simone Veil, première présidente du Parlement européen il y a tout juste 40 ans, sur cette liste.

Alors que les populismes montent en Europe, nous vous appelons à vous mobiliser lors de ce scrutin important, à un tour. 

L’extrême droite n’est pas, n’a jamais été et ne sera jamais une solution en France ou en Europe.

Les pays fondateurs de l’Europe doivent continuer à faire de l’Europe une grande Europe avec force, ambition et courage, pour que cette mandature soit celle de l’Europe des Libertés nouvelles.

Si cette élection est européenne, GayLib reste intégralement impliquée et au travail sur les enjeux nationaux pour les personnes LGBTI comme l’extension de la PMA à toutes les femmes.

L’équipe de GayLib

ParCatherine Michaud

PMA : nouveau report

COMMUNIQUÉ

Un article du Figaro annonce un nouveau report de l’ouverture de la PMA à toutes les femmes en 2020.

 

GayLib rappelle que le Président de la République a pris l’engagement personnel, devant les associations LGBTI reçues à l’Elysée en novembre dernier, que ce texte soit promulgué fin 2019.

 

En cette semaine du 8 Mars, Journée internationale des droits des femmes, GayLib demande au Président de la République et au Gouvernement d’honorer cette promesse de campagne sans délai.

 

L’extension de la PMA à toutes les femmes est bien une liberté fondamentale et un droit supplémentaires pour toutes les femmes ; réaliser cette promesse devient une urgence.

 

Catherine Michaud

Présidente de GayLib

Conseillère du 2e arrondissement de Paris

ParGayLib

GayLib vous souhaite une bonne année 2019 !

Chères amies, chers amis,

 

2018 s’achève sur fond de crise politique et de confiance pour le Gouvernement et le chef de l’Etat.

 

Cette année aura été en demi-teinte pour les personnes LGBTI.

Retenons l’accueil des Gay Games à Paris pour la première fois, un nouvel avis favorable du Comité Consultatif National d’Ethique pour l’extension de la PMA à toutes les femmes s’ajoutant à de nombreux avis favorables d’autres organismes.

 

Mais 2018 c’est aussi le report de cette promesse de campagne présidentielle, et la recrudescence des actes LGBTphobes en France, qui n’est pas sans rappeler la hausse connue en 2013 lors des débats sur le mariage. J’ai été parmi les premiers à le dénoncer dans une tribune co-signée avec Louis-Georges Tin, fondateur de la Journée Internationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie.

 

 

L’ouverture de la PMA à toutes les femmes et la réforme de la filiation devant en résulter ne peuvent plus attendre. Face à ce nouveau report j’ai dit mon inquiétude, ma colère, ma déception, mais aussi mes attentes au Président de la République lorsqu’Emmanuel Macron a reçu GayLib et d’autres associations à l’Elysée il y a quelques semaines.

 

2019 sera donc une année importante et historique pour les droits et Libertés de toutes les Femmes.

Une année à enjeux politiques également, le Président devra réconcilier une France socialement déchirée si l’on ne veut pas voir les extrêmes davantage s’installer dangereusement. L’autre enjeu politique sera bien sûr l’échéance électorale européenne le 26 mai prochain.

Vous le savez GayLib a co-fondé cette année un mouvement LGBTI libéral européen, LGBTI Liberal of Europe (lien Facebook), nous mènerons donc campagne à travers l’Europe pour défendre nos valeurs.

 

Cette nouvelle année s’annonce pleine de défis à relever !

 

Toute l’équipe du Conseil d’Administration se joint à moi pour vous souhaiter une excellente année 2019 ! Notre volonté est totale, notre détermination entière, nous avons besoin de vous dans nos combats pour nos familles : adhérez, renouvelez, donnez !

 

Catherine Michaud

Présidente de GayLib

Conseillère du 2e arrondissement de Paris

 

ParYM

Communiqué – PMA nouveau report du Gouvernement

GayLib exprime sa colère suite à l’annonce du Gouvernement de reporter la PMA à l’été 2019 après les européennes.

GayLib dénonce un manque de courage politique et un profond manque de volonté dans la réalisation de cette promesse de campagne. L’imbroglio autour du calendrier des réformes et de commission ad-hoc sont autant de marques d’un manque de courage et de conviction de la part du Gouvernement.

Alors que la France connaît une recrudescence des actes et agressions LGBTphobes GayLib rappelle au Gouvernement que la meilleure méthode pour lutter contre les LGBTphobies est de travailler à l’égalité des droits et des libertés pour les personnes LGBT.

Nous appelons le Gouvernement à revenir sur cette décision. Il n’y a jamais de bon moment pour légiférer.

Catherine Michaud
Présidente de GayLib
Conseillère du 2e arrondissement de Paris

ParCatherine Michaud

Révision des lois de bioéthique : Monsieur le Président de la République, auriez-vous égaré votre courage ?

Monsieur le Président, nos associations sont absolument révoltées par le projet d’une nouvelle commission regroupant sénateurs et députés évoquée par le Journal Du Dimanche, commission qui devrait se prononcer et arbitrer les éléments du projet de loi ouvrant notamment la PMA à toutes les femmes, l’accès aux origines, la réforme de la filiation homoparentale, la congélation ovocytaire, l’inscription à l’état-civil français de tous les enfants nés par GPA.

Nous, associations LGBT+, chercheurs et chercheuses avons participé et avons été auditionnées lors des débats menés par le CCNE, par le Conseil d’Etat, par la Mission d’information sur la révision de la loi relative à la bioéthique. Nous avons subi humiliations et jugements lors de certain-e-s auditions et débats.

Alors que le consensus que vous recherchiez est aujourd’hui atteint : Défenseur des droits, HCEfh, Conseil d’Etat, CCNE se sont prononcés favorablement ou ne sont pas opposés à l’ouverture de la PMA pour toutes les femmes, que les français sont largement pour l’ouverture de la PMA [1], qu’un projet de loi serait de toute façon discuté dans des commissions spéciales qui rassemblent toutes les sensibilités avant d’arriver dans l’hémicycle, voici qu’un nouveau comité jamais réuni jusqu’alors pour les autres projets de loi, devrait voir le jour spécifiquement sur ces sujets !

Monsieur le Président la coupe est pleine !

Vous ne ferez jamais l’unanimité, vous ne convaincrez pas les homophobes, vous n’influencerez pas les opposants qui forment leur opposition par la croyance. Pendant que vous tergiversez, serez-vous comptable des femmes qui se retrouvent aux urgences avec des fausses couches et des hyperstimulations, des couples qui s’endettent pour aller dans les hôpitaux étrangers, des enfants qui restent sans protection dans l’attente d’un jugement d’adoption, des actes homophobes qui naissent de la parole libérée et médiatisée à l’occasion de ces débats ? Serez-vous comptable de tout cela ?

Monsieur le Président c’en est assez ! Nous refusons de participer à de nouvelles auditions ayant pour seul but de reporter encore une fois cette loi et de tendre le micro aux homophobes.

Nous attendons votre projet de loi en décembre, conformément au calendrier annoncé et suivant la procédure de révision de la loi bioéthique.

[1] 64% favorables (source IFOP)

75% favorables (source IPSOS)

Signataires :

  • Inter-LGBT
  • Les effronté-es
  • FièrEs
  • GayLib
  • MAG Jeunes LGBT
  • Mam’ensolo
  • Planning Familial
  • Martine Gross, ingénieure de recherche en sciences sociales au CNRS
  • Caroline Mecary, avocate au barreau de Paris
ParCatherine Michaud

Agressions LGBTphobes à Paris : assez !

L’ouverture du mariage pour tous avait déjà libéré la parole haineuse, à l’approche de la révision des lois bioéthiques nous, acteurs de la lutte contre l’homophobie et la transphobie, redoutons que les agressions envers les personnes LGBT se multiplient à travers la France et à Paris. Paris, capitale, où il réputé être plus aisé de vivre et « afficher » librement son homosexualité, ou sa transidentié. Paris ville hôte de la 10ème édition des Gay Games cet été.

Alors que la Ville de Paris a pour ambition d’être la capitale de toutes les Fiertés nous faisons le triste constat de la recrudescence de la violence LGBTphobe à Paris.

La plaque mémorielle rue Montorgueil au cœur de Paris, en hommage aux derniers homosexuels condamnés à mort en raison de leur homosexualité a été vandalisée à deux reprises en quatre mois, les passages piétons rainbow du Marais ont été tagués à quelques jours de la Marche des Fiertés de Paris, cet été une journaliste de Têtu et sa compagne ont été agressées ; pire encore, Vanesa Campos prostituée trans a été assassinée au Bois de Boulogne dans la plus grande indifférence générale, une autre travailleuse du sexe y a été violemment agressée quelques semaines plus tard sans plus de réaction, et un couple d’hommes également agressé dans le XXe arrondissement de Paris il y a quelques jours. Enfin, nous avons appris que les locaux de Garçon Magazine ont été vandalisés et taggués avec l’inscription « sale pd » ; et ce week-end un jeune gay agressé verbalement dans un noctilien.

 

Combien d’agressions, combien de morts faudra t-il pour que nos élu.e.s réagissent et se mobilisent ?

La République ne peut pas hiérarchiser les minorités et les discriminations.

 

Si Anne Hidalgo condamne souvent les actes LGBTphobes, nous lui demandons de mettre toutes les mesures en place pour la sécurité des personnes et des lieux LGBT à Paris, et d’avoir une politique de lutte contre les LGBTphobies concrète et ambitieuse à Paris.

Nous voulons que les pouvoirs publiques jusqu’au sommet de l’Etat condamnent fermement ces agissements et s’engagent dans la lutte contre les LGBTphobies.

 

Les violences LGBTphobes ne sont pas une opinion, mais un délit puni par un an d’emprisonnement et 45000 euros d’amende.

 

Catherine Michaud, Conseillère du 2e arrondissement de Paris, Présidente de GayLib

et Louis-Georges Tin Fondateur de la Journée Internationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie.

 

ParCatherine Michaud

Réaction à l’avis favorable du CCNE à l’AMP pour toutes

Le Comité Consultatif National d’Ethique (CCNE) a rendu ce matin son avis suite aux Etats Généraux de Bioéthique qui se sont déroulés en début d’année.

Après avoir rendu un premier avis favorable en juin 2017 sur l’ouverture de l’Assistance Médicale à la Procréation (AMP) à toutes les femmes, le CCNE a confirmé cet avis favorable. GayLib se félicite également que les discussions autour de l’AMP aient conduit à préconiser la levée de l’anonymat des donneurs (modalités à préciser et encadrer par décret). L’association est également satisfaite de voir y figurer l’autoconservation des ovocytes de précaution pour toutes les femmes qui le souhaitent.

 Cependant, GayLib regrette le « procès » fait à la GPA et le manque de débat argumenté et approfondi sur ce sujet.

Après ce second avis favorable, il n’y a donc plus aucune raison d’attendre pour enfin légiférer sur l’ouverture de l’AMP aux femmes célibataires et aux couples de femmes. GayLib appelle le Gouvernement à présenter un projet de loi volontaire ou à soutenir une proposition de loi émanant d’un parlementaire rapidement en faveur d’une PMA gratuite pour toutes les femmes.

 

Catherine Michaud

Présidente de GayLib

Conseillère du 2e arrondissement de Paris

ParCatherine Michaud

Réaction aux propos du Pape sur l’homosexualité

Lors de son retour d’Irlande, le Pape a clairement assimilé l’homosexualité à un trouble mental curable si traité dès le plus jeune âge.

Ces propos sont choquants, indignes et irresponsables. Nous les condamnons fermement.

L’homosexualité n’est pas une maladie mentale, le sous-entendre est mensonger et profondément homophobe.

L’Eglise catholique doit immédiatement cesser d’utiliser les homosexuels pour tenter de faire diversion pour faire oublier ses tourmentes avec ses prêtres pédophiles.

Catherine Michaud
Présidente de GayLib
Conseillère du 2e arrondissement de Paris