Dépistage VIH

ParL'équipe de Gaylib

Dépistage VIH

Paris, le 06 octobre 2010

Roselyne Bachelot, Ministre de la Santé, de la jeunesse et des sports, propose une généralisation des tests VIH à l’ensemble de la population comprise entre 15 et 70 ans.

Plus de 40 000 personnes ignorent totalement leur statut sérologique positif et sont donc potentiellement contaminantes alors que la séropositivité constatée et prise en charge par une thérapie appropriée, réduit considérablement la contamination.

A l’occasion d’un récent rendez-vous avec la conseillère technique en charge des politiques de santé, GayLib avait soulevé ce sujet.

Dans sa proposition, la Ministre prévoit dès décembre une vaste campagne d’information des praticiens de santé qui inciteront les patients au dépistage à l’occasion des consultations.

Cette mesure de banalisation de l’acte de dépistage est salutaire. On ne sait que trop à quel point la spécificité de cette infection crée des difficultés à établir une communication responsable et non discriminatoire, y compris en direction des groupes de population où la contamination est forte.

Au delà de cette mesure qui s’inscrit dans la cadre d’un plan quinquennal d’un milliard d’euros, Gaylib a proposé:

-que le dépistage VIH soit systématiquement réalisé lors des examens sanguins, au même titre que le cholestérol ou le diabète,

-que les tests d’orientation rapide soit à la disposition des médecins de ville pour établir un diagnostique indicatif rapide permettant une meilleure prise en charge des patients et que des campagnes de prévention ciblée et fortement incitatives à se protéger soient mise en œuvre.

Bertrand CAZENAVE

Chargé de Mission

06.30.85.34.45

À propos de l’auteur

L'équipe de Gaylib administrator