La gauche au pouvoir face aux LGBT: courage, fuyons !

ParL'équipe de Gaylib

La gauche au pouvoir face aux LGBT: courage, fuyons !

Gaylib fut longtemps mis au pilori par les associations « apolitiques » de gauche lorsque la droite était au pouvoir, nos détracteurs d’hier, réalisent aujourd’hui la difficulté de l’exercice !

A chaque jour son couac en politique générale et à chaque jour son renoncement dans les promesses de campagne faites aux LGBT: la gauche ne lave pas plus blanc.

Reculade sur le don du sang:
La fin de la discrimination envers les homosexuels ne devait être qu’une formalité, la Ministre de la Santé a tout simplement conforté le dispositif actuel basé sur la discrimination liée à l’orientation sexuelle au mépris de tout bon sens.

Reculade sur la PMA:
D’abord prévue dans le texte de loi sur l’ouverture du mariage et de l’adoption aux couples de même sexe, repoussée dans une loi sur la famille qui s’annonce mal, considérée à tord comme une notion d’égalitarisme pour désormais s’en remettre à la commission de bioéthique, on nous balade, les Ministres concernés disent tout et son contraire !

Reculade sur le droit des trans:
Considérer le changement d’identité des trans comme une simple question d’égalité hommes-femmes était le meilleur moyen de ne jamais faire bouger les lignes ! Méconnaissance du dossier ou mépris pur et simple… Sans parler de l’amalgame grossier qui consiste à laisser croire que la théorie du genre aurait quelque chose à voir avec la transidentité.

Autant de renoncements qui mettent à mal la belle et touchante harmonie qui prévalait à l’élection de François Hollande ! On peut néanmoins accorder au gouvernement actuel un art de l’instrumentalisation des thèmes LGBT, chiffon rouge qui agite une droite en perdition, prête à se refaire une santé comme elle le fit avec le mariage pour tous. Gageons qu’il en sera de même avec la PMA ou la théorie du genre dès lors que l’un ou l’autre de ces thèmes servira le calcul politique.
Décidément la critique était aisée et l’art est difficile, l’aveu d’incompétence est notoire !

Rappelons que Gaylib, hier comme aujourd’hui, s’est toujours battu pour la réintégration des homosexuels dans le don du sang, s’est prononcé en faveur de la PMA encadrée dans un champ prenant en compte les origines biologiques des enfants et a proposé l’utilisation du nom d’usage sur les papiers d’identité pour les personnes trans.

Rappelons aussi que les améliorations les plus notables sont à porter au crédit de Roselyne Bachelot et Michèle Alliot-Marie et qu’aujourd’hui, seule, Chantal Jouanno, fait valoir les difficultés rencontrées dans le parcours transidentitaire, annimée des convictions qui sont les siennes, libérales et humanistes.

Catherine Michaud
Présidente de GayLib

À propos de l’auteur

L'équipe de Gaylib administrator