GayLib se trouve, en 2010, à la croisée des chemins.

ParL'équipe de Gaylib

GayLib se trouve, en 2010, à la croisée des chemins.

Après une année 2009 en demi-teinte, notre association se trouve confrontée à la nécessaire réalisation des promesses de campagne de notre famille politique.

L’annonce encourageante de Roselyne Bachelot en 2009 sur la dépsychiatrisation des trans (promesse tenue la semaine dernière) ne peut pas faire oublier l’échec sur le statut du beau parent et la véritable capitulation en rase campagne qu’a constitué le retrait de ce texte l’an dernier.

Notre majorité avait pris deux engagements très forts vis à vis des LGBT: un statut pour le second parent et une union civile égale en tous points au mariage ouverte à tous.
L’UMP se trouve maintenant devant un choix très clair: soit elle tient ses deux promesses vis à vis de la communauté LGBT, soit elle se renie, et ce faisant, perdra pour longtemps toute crédibilité dans ce domaine.

GayLib ne pourra pas s’accommoder d’un tel reniement, et mettra tout en oeuvre pour que ces promesses soient tenues. Depuis sa création, GayLib oeuvre année après année en faveur de l’égalité des LGBT, avec quelques très beau succès: les deux derniers en date sont la dépsychiatrisation des trans, et la déclaration de dépénalisation universelle portée par Rama Yade aux Nations Unies en décembre 2008. Nous pouvions être fiers, année après année, de porter nos couleurs et celles de l’UMP à la marche des fiertés car nous avions largement apporté notre pierre à l’édifice commun, n’en déplaise à certains extrémistes adeptes du terrorisme intellectuel et de l’intolérance.

En 2010, pour mériter sa place dans ce beau défilé qu’est la marche des fiertés, notre famille politique devra avoir mis en oeuvre au moins un des deux chantiers majeurs sur les quels elles s’était engagé. GayLib quant à elle, ne cessera pas de porter haut notre seule et unique revendication:
l’égalité maintenant. Et si l’union civile, inscrite dans le programme législatif de l’UMP, serait un incontestable progrès, la véritable égalité serait d’ouvrir le mariage républicain à tous les couples.

Nous avons besoin de vous cette année pour qu’ensemble, nous fassions progresser l’UMP vers la voie de la modernité.

Emmanuel Blanc
Président de GayLib

À propos de l’auteur

L'équipe de Gaylib administrator