CP : Valérie Pécresse a réuni les associations LGBT et de prévention des IST / VIH‏

ParCatherine Michaud

CP : Valérie Pécresse a réuni les associations LGBT et de prévention des IST / VIH‏

Mardi 22 Mars, Valérie Pécresse a reçu les principales associations LGBT et de prévention des IST / VIH.

Elle a présenté la baisse significative de 8% du budget de la Région ainsi que la restriction du champs des compétences de cette dernière suite au vote de la loi NOTRe à l’été 2015.

Les associations LGBT et de prévention des IST / VIH ont pu échanger avec elle sur leurs revendications en lien avec les prérogatives de la Région : lutte contre les LGBTphobies, au quotidien, dans l’espace public, dans l’enseignement, au travail, l’accès aux soins, la formation des personnels (Police, Ratp…), la sensibilisation aux comportements à risques…

GayLib a rappelé la nécessité d’améliorer le quotidien des franciliens LGBT, notamment dans les lieux publics, les transports en commun mais aussi au travail comme à l’école.

GayLib a proposé des solutions à Valérie Pécresse en matière de sécurité et de soutien aux victimes harcèlement et d’agressions en raison de leur identité de genre ou de leur orientation sexuelle.

L’importance d’un accueil identique pour toutes les familles, sans discrimination, par le personnel non enseignant et par les agents du service publique a également été mise en avant.

Dans le cadre du milieu professionnel GayLib encourage la Région à engager des démarches de promotion de la diversité et de lutte contre les discriminations.

Enfin, GayLib s’est exprimé être en faveur de la création d’une structure régionale de lutte contre les discriminations afin d’organiser une concertation régulière avec les acteurs associatifs et de santé, afin de suivre l’action régionale et de mieux cerner les besoins.

Valérie Pécresse a tenu à rassurer les associations LGBT et de prévention des IST / VIH du soutien de la Région à leurs missions. Elle a indiqué préparer une charte des valeurs de la République incluant la lutte contre les LGBTphobies dans le sport.
Elle s’est engagée à continuer de soutenir les associations combattant les discriminations à l’échelle de la Région tout en rationalisant le budget alloué aux subventions associatives.
Elle souhaite être jugée sur ses actes.

En amont de cette réunion, GayLib a également été reçu par Jean Spiri et Vincent Roger, Président et Vice Président du CRIPS, structure de lutte contre le VIH issue de la Région, dont la mission première est la santé des franciliens, qui a renouvelé son soutien au militantisme LGBT.

Catherine Michaud
Présidente de GayLib
Secrétaire Nationale UDI aux Droits LGBT

À propos de l’auteur

Catherine Michaud administrator

Présidente Conseillère d'arrondissement Paris 2e Cadre Bancaire

Vous devez être connecté(e) pour laisser un commentaire.