Gaylib condamne le jugement des prud’hommes de Paris

GayLib condamne le jugement des #prudhommes de Paris #homophobie

La justice est indépendante en France. Cependant, GayLib s’étonne et juge choquante la décision du Conseil des Prud’hommes de Paris considérant que traiter un coiffeur de « PD » ne sont pas des propos homophobes puisque « les salons de coiffure emploient régulièrement des personnes homosexuelles ».

Cette décision fondée sur la réputation d’une profession légitime l’homophobie d’une part et pourrait faire jurisprudence sur d’autres stéréotypes discriminants de différentes professions.

Enfin, GayLib exprime sa solidarité à la victime qui a fait appel et qui pourra également porter plainte au pénal pour propos homophobes.
Nous souhaitons voir l’appel infirmer cette première décision. La justice française ne peut pas valider et justifier les discriminations.

Catherine Michaud
Présidente de GayLib
Secrétaire Nationale UDI aux Droits LGBT

Share Button
It's only fair to share...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn