CP arrêté ministériel don de sang

Presque un an jour pour jour après le vote de l’amendement au projet de loi de santé, porté par le député UDI Arnaud Richard précisant que « nul ne peut être exclu du don de sang en raison de son orientation sexuelle » la Ministre Touraine a publié un arrêté présentant un semblant de réintroduction des HSH (hommes ayant ou ayant eu des relations sexuelles avec des hommes) dans le circuit transfusionnel après un an d’abstinence sexuelle.

GayLib dénonce le gâchis et le non respect de l’esprit de cet amendement. Ce dernier proposait bien l’ouverture du don de sang aux HSH selon les mêmes critères que ceux appliqués aux donneurs hétérosexuels à savoir 4 mois d’exclusion temporaire en cas de changement de partenaire. L’Italie applique depuis 2001 les mêmes critères à tous les donneurs et ne déplore aucune contamination supplémentaire.

Nous considérons que seuls les comportements à risques du donneur doivent être observés quelque soit sa sexualité, et non l’appartenance à une population réputée à risques.
Nous le défendons avec d’autres associations depuis un an en réunions au Ministère de la Santé, et refusons ce critère d’abstinence sexuelle, en vain.
La Ministre a préféré remplacer une interdiction de don de sang par une discrimination.

Catherine Michaud
Présidente de GayLib
Secrétaire Nationale UDI aux Droits LGBT

Share Button
It's only fair to share...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire