Lettre de votre Délégué Régional

Pargaylib_master

Lettre de votre Délégué Régional

Cher(e)s militant(e)s, adhérent(e)s sympathisant(e)s,

Nous constatons l’absence de victoire chez les candidats que nous avions soutenus en Aquitaine pour ces législatives. Une vague d’un rose profond s’est abattue sur tout le territoire ; ceci nous permet de faire un double bilan de cette élection, local et national.

1/ Les discours durcis et radicalisés de certaines personnalités ont largement impacté négativement la classe politique du centre droit à une droite modérée et progressiste.

D’Alain Juppé à Jean-Pierre Raffarin (et même Dominique de Villepin) l’analyse est la même pour ces anciens premiers ministres, « l’UMP doit rester un parti de centre droit ». Il est important de recentrer nos valeurs, loin des sirènes du Front National, monstre bleu-marin, dont on connaît l’effet qu’elles ont eu sur l’équipage d’Ulysse dans la mythologie. Rappelons pour ceux qui se laisseraient tenter par ces discours que le seul objectif du FN est la destruction de l’UMP et d’une droite modérée.

L’échec frappant de la droite populaire est ici symptomatique de cette ligne de conduite qui fait perdre, mais également fuir les militants éclairés et le coeur de notre électorat (progressiste et modéré) bien au delà de leurs circonscriptions.

Le cas Jean-Paul Garraud est exemplaire, démotivant bien plus loin que dans le libournais des militants ne se reconnaissant plus dans ce type de ponts ou de mains tendus au FN et qui finissent par voter pour une autre formation politique.

Ceci nous prouve que l’UMP est bien plus dirigée vers l’ouverture et le centre droit qu’on veut parfois nous laisser le croire, en effet nous rappelons que lors de la grande consultation de « La France Forte » le projet qui manquait le plus aux militants, était un projet humaniste et sociétal : l’Egalité entre tous les citoyens hétérosexuels et homosexuels devant le droit (dont le droit au mariage).

Le constat est donc implacable, le refus de l’Egalité et la radicalisation ne nous conduisent qu’à la défaite électorale, ce refus nous crée une image dévastatrice dans les médias et démobilise adhérents et votants.

2 / Gaylib Aquitaine sur son territoire comme au niveau national reste donc le garant d’une opposition qui doit encore progresser sur les questions d’Egalité. Nous devrons être aussi attentifs à la pléiade de promesses faites durant les dernières campagnes par le parti socialiste, et à ce qu’elles soient tenues dans l’intérêt supérieur des LGBT.

C’est un devoir important que Gaylib a aujourd’hui d’être moteur de reconstruction de l’UMP dans l’esprit de la République : Liberté Egalité Fraternité.

Nous continuerons notre travail de pédagogie envers les élus locaux et nationaux, nous n’oublierons pas l’attention critique que nous devons porter aux projets de la nouvelle majorité présidentielle, celle qui est aujourd’hui responsable d’un espoir immense chez les citoyens homosexuels et trans de notre pays. C’est parce que nous, Lesbiennes, Gays, Bi/e/s, Trans, répondons à tous nos devoirs que nous demandons à la droite d’accepter avec intelligence de nous donner nos droits qui y correspondent. Dans la conviction que l’UMP a encore la possibilité d’être ce beau parti « des droits et des devoirs ».

En remerciant particulièrement les 1500 sympathisants (et au delà maintenant) qui suivent « Gaylib Aquitaine » sur facebook, et qui croient en nos valeurs et nos projets.

En vous rappelant que le combat pour l’Egalité continue !

Je vous salue avec amitié et disponibilité,

Julien Diez

À propos de l’auteur

gaylib_master administrator