GAYLIB A LA RENCONTRE DES ELECTEURS DE CHRISTIAN VANNESTE

ParGayLib

GAYLIB A LA RENCONTRE DES ELECTEURS DE CHRISTIAN VANNESTE

Tourquennois, Lillois, Dunkerquois ou même Franciliens, les militants de GayLib se sont invités samedi dernier dans la circonscription de C. Vanneste.

Il était essentiel, pour nous, de souligner ce que sont les valeurs de l’UMP aux électeurs de cette circonscription et de leur rappeler que C. Vanneste :

• A été condamné en appel pour injures homophobes *.
• A été publiquement désavoué par Nicolas Sarkozy qui a indiqué le 30 janvier dernier : « Il ne sera pas réinvesti aux législatives. Je condamne fermement ce qu’il a dit. Je ne veux ni de près, ni de loin, être associé à des propos homophobes ».

C’est à Halluin (Nord), où Nicolas Sarkozy avait refusé de rencontrer cet homme, que nous avons choisi de rencontrer ses électeurs. En présence de la presse régionale, nous avons été très sensibles à l’accueil chaleureux qui nous a été fait par de nombreuses personnes proches de notre famille politique. Beaucoup d’entre elles nous ont indiqué avoir voté pour Nicolas Sarkozy lors de l’élection présidentielle et être embarrassées ou hostiles à la candidature de C. Vanneste. A toutes ces personnes, et puisque l’UMP n’a pas investi C. Vanneste, nous leur avons proposé de ne pas apporter leurs suffrages à Christian Vanneste.

Pendant et après les législatives, GayLib se réserve la possibilité d’organiser ce type de rencontre dans la 10e circonscription du Nord autant de fois que nécessaire afin d’y porter son message de respect dû à chacun.

Par ailleurs, GayLib participe pleinement à la campagne des législatives aux côtés des candidats investis par L’UMP. Ainsi, samedi lors de la Gay Pride de Nancy, GayLib Lorraine a diffusé un tract appelant à voter pour les candidats UMP des circonscriptions de l’agglomération nancéenne qui ont tous pris l’engagement de soutenir le contrat d’Union proposé par Nicolas Sarkozy et par GayLib. GayLib était également publiquement présent samedi aux côtés des candidats UMP des deux circonscriptions de Saint-Etienne.

* : Le 25 janvier 2007, la Cour d’Appel de Douai a estimé dans son jugement que « les propos (de C. Vanneste) sont contraires à la dignité des personnes qu’ils visent en considérant que l’homosexualité est une menace pour la survie de l’humanité, même s’il se place du point de vue philosophique, et sont de nature à inciter à la haine, à la violence ou à la discrimination ».

À propos de l’auteur

GayLib administrator